Un Jonquiérois faussement accusé d'agression sexuelle?

Une adolescente de 14 ans pourrait être accusée de méfait public au Tribunal de la jeunesse pour avoir faussement accusé un jeune homme d'agression sexuelle.

Marc-André Perron a été arrêté à Jonquière le 7 mars dernier, mais n'a toujours pas été accusé.

Sa présumée victime a prétendu avoir été enlevée, séquestrée et agressée sexuellement, mais aurait inventé cette histoire, frustrée que le jeune homme de 21 ans ait couché avec une autre fille.

Les policiers auraient découvert le pot aux roses en confrontant l'adolescente, raconte Le Quotidien.

Marc-André Perron est tout de même accusé de possession de stupéfiants en vue de trafic et possession illégale d'une arme à feu. Il subit une thérapie pour ses problèmes de consommation.

Accusation d'attouchements?

Si cette histoire se révèle fausse, Marc-André Perron pourrait tout de même être accusé d'attouchements sexuels en raison du Code criminel canadien.

Avant 16 ans, un mineur ne peut consentir à une relation sexuelle si l'individu a plus de 5 ans de différence d'âge.

Le DPCP n’a pas encore pris sa décision.