Une amende de 9500$ pour Guillaume Lemay-Thivierge

Le comédien Guillaume Lemay-Thivierge est condamné à une amende de 9500$ pour avoir entrepris des travaux de rénovation/démolition sans permis. 

Il a reconnu sa culpabilité la semaine dernière, au terme de quatre ans de batailles juridiques avec l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal. 

Guillaume Lemay-Thivierge et son ex-conjointe Mariloup Wolfe avaient démoli un bâtiment sans avoir d'autorisation qui tardait à venir selon le couple qui s'est séparé en novembre 2015.

La preuve a révélé que la démolition a débuté le 21 août 2015 et que la demande de démolition a été déposée 11 jours plus tard. La comédienne avait d'ailleurs publié un message sur Instagram en 2016, avec une photo de permis de construction en main :

« OMG !! Les aventures des permis de la Ville de Montréal !!! Les mésaventures devrais-je dire !!! Pourquoi c’est si compliqué !??!! Mais voilà, je passe à une autre étape...! » - Mariloup Wolfe, Instagram 

Les deux artistes avaient évoqué des délais déraisonnables pour faire avorter les procédures intentées contre eux, sans succès. En plaidant coupable, l'amende a été réduite. L'amende initiale était de 53 000$ selon ce que rapporte le Journal de Montréal.

L'arrondissement du Plateau-Mont-Royal n'a pas souhaité commenter cette décision de la Cour.