Une attaque antisémite mise en scène dans un café

Une présumée attaque haineuse contre les Juifs, dans un café de Winnipeg, prend une autre tournure.

La police croit maintenant que l'attaque a été mise en scène par les propriétaires.

Jeudi dernier, les policiers ont répondu à un appel pour une agression sur une employée du café. À leur arrivée, ils ont constaté du vandalisme, ainsi que des messages et des symboles haineux peints sur les murs.

La police a accusé les trois propriétaires, dont la femme qui alléguait avoir été agressée, de méfait.

« Je suis extrêmement déçu et franchement fâché que cette famille ait utilisé la haine et le racisme d'une façon si peu sincère (...) En agissant ainsi, ils ont permis au cynisme de s'immiscer dans la conversation. » -Chef Danny Smyth, Police de Winnipeg

Il y a eu quatre signalements de vandalisme antisémite dans ce café en six mois. Ces évènements pourraient aussi avoir été mis en scène, selon les autorités.

Les donateurs d'une campagne GoFundMe, qui avait été lancée pour aider la famille, ont été remboursés. Une vigile a aussi été annulée.

La Fédération juive indique que l'antisémitisme est en hausse au Canada et dans le monde, ce qui rend ces accusations encore plus dérangeantes.