Une fillette de 8 ans est enlevée à Laval, la kidnappeuse est accusée

Une femme de 54 ans est accusée de l'enlèvement d'une fillette de 8 ans dans le quartier Auteuil à Laval, hier matin. Elle a comparu cet après-midi.

La kidnappeuse fait partie de la famille de la fillette. Elle est aussi accusée d'extorsion et utilisation d'un déguisement dans un dessin dangereux. Elle demeure détenue jusqu'à sa prochaine comparution prévue vendredi. La Couronne s’est opposée à sa remise en liberté, en raison de la gravité des trois chefs d’accusation. Son nom et celui de la fillette sont frappés d'une ordonnance de non-publication.

L'enfant a été enlevée alors qu'elle attendait l'autobus pour se rendre à l'école. La femme, déguisée pour ne pas être reconnue, aurait invité la fillette à monter à bord de son véhicule en lui montrant un petit chien. L'enfant a refusé, puis a été embarquée de force. 

La famille a composé le 911 après avoir reçu un appel de l'établissement scolaire pour motiver son absence. Une vaste opération a rapidement été mise en branle, toutefois aucune Alerte AMBER n'a été déclenchée, mais elle était sur le point de l'être. 

La fillette a été retrouvée quelques minutes plus tard, ligotée dans une voiture, dans le secteur de Beloeil en Montérégie, à une cinquantaine de kilomètres du lieu d'enlèvement. Le véhicule de la suspecte a été localisé par un patrouilleur de la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent. Une dispute au sujet d'un partage d'héritage pourrait avoir motivé l'accusée à passer à l'action. 

«Le fait qu'elle a été attachée, le fait qu'elle a été prise de force pour se faire mettre dans l'auto, qu'est-ce qu'elle a ressentie? Le fait qu'ils ont mis du tape sur ses yeux, oui elle a eu peur, elle me l'a dit : «J'ai eu peur quand elle me l'a fait.» » a indiqué la mère de l'enfant, en entrevue à RDI

(Avec la collaboration d'Étienne Phénix, journaliste Bell Média)