Une première députée transgenre à l'Assemblée nationale ?

L'experte en commerce électronique et médias sociaux, Michelle Blanc, songe à se présenter aux prochaines élections provinciales sous la bannière du Parti Québécois. 

Elle serait candidate dans Bertrand ou Mercier, deux comtés où elle possède des propriétés. Elle annoncera ses couleurs ces prochains jours. 

"Ma décision est prise à 90% (...) Une fois que le comté sera choisi, j'aurai une discussion très, très sérieuse avec ma conjointe, avec qui je suis depuis 24 ans pour qu'elle me donne sa bénédiction". - Michelle Blanc en entrevue à Bell Média. 

La consultante, conférencière et auteure transgenre milite depuis 10 ans pour un changement de cap numérique au Québec. Elle souhaite que toutes les régions soient branchées à internet haute vitesse. 

Michelle Blanc a eu des discussions avec la Coalition Avenir Québec de François Legault, mais estime que le Parti Québécois est plus démocratique et elle croit aux chances du chef Jean-François Lisée de se faire élire. 

" J’imagine que les Québécois, tout comme moi, auront l’été  pour observer et le PQ et la CAQ et que comme moi, ils réaliseront que bien que monsieur Legault soit sympathique, il n’a pas de réel programme (....) et que le seul choix démocratique et pragmatique pour réellement faire avancer le Québec et opérer le « changement » dont tout le monde parle que tout le monde veut, c’est le Parti Québecois et très probablement aussi l’éventuelle candidate Michelle Blanc". 

Sur son blogue, elle écrit aussi :  "Observation: À ma connaissance, si jamais je me présente et que je suis élue à l’Assemblée Nationale, je serais la 1re techno geek, badass, grande gueule médias sociaux, trans à siéger au Québec. Ça déboulonnerais un brin ??" 

"D'avoir une candidature forte, ça pourrait aider les gens à passer par dessus des préjugés qui pourraient rester" ajoute Michelle Blanc qui précise qu'elle ne se présentera pas comme une candidate trans, mais comme une candidate qui veut changer les choses.