VERO À quoi sert ce nouveau réseau social?

Un nouveau réseau social commence à apparaître. Il se nomme "Vero".

Hier, l'application a été la plus téléchargée de l'App Store d'Apple. Elle compterait maintenant plus d'un million de membres, selon l'entreprise.

En bref, il s'agit d'un média social fondé en 2015 qui cherche à imiter Facebook et Instagram, mais sans publicité et sans algorithme.

On vous promet aussi de ne pas vendre vos données personnelles. Par contre, elles sont collectées et conservées, dont votre numéro de téléphone qui est obligatoire à l'inscription.

Son créateur est également controversé. Clarifiions une chose, il ne s'agit pas de Véronique Cloutier.

Il s'agit du milliardaire libanais Ayman Hariri, dont l'entreprise de construction est tristement connue pour ses dettes importantes envers ses employés. Il est fils d'un ancien premier ministre, et le demi-frère de l'actuel premier ministre du Liban.

Une philosophie différente de Facebook

M. Hariri souhaite ramenter le réseau social à une échelle plus humaine, plus réelle. En entrevue au réseau CNN, il a déploré le décalage entre la manière dont les membres de Facebook se comportent sur la plateforme, et dans la vie réelle.

"Le seul vrai réseau social est celui que nous vivons chaque jour, avec nos proches. Vero veut calquer ce modèle." ajoute-t-il.

Rappelons que le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, a débuté l'année 2018 avec une forme de mea culpa, affirmant vouloir ramener Facebook à une échelle plus humaine.

Pourquoi Vero est si populaire présentement?

Surtout parce que ses créateurs mènent une campagne de marketing agressive, menée entre autres à l'aide d'influenceurs.

De plus, elle souhaite presser les internautes à se joindre à elle avant qu'il ne soit trop tard, et que des frais annuels ne soient exigés.

Donc l'abonnement à vie serait gratuit pour le premier million d'utilisateurs. Cette offre vient cependant d'être prolongée, pour une période indéterminée, ce qui alimente le doute sur l'apparition d'un frais éventuel.