Véronique Hivon ne sera pas candidate à la chefferie du PQ

Véronique Hivon - Facebook

Véronique Hivon ne sera pas candidate à la chefferie du Parti québécois.

Dans une longue publication sur Facebook, la députée de Joliette affirme prendre cette importante décision pour pouvoir consacrer plus de temps à sa famille. Elle explique que les conditions ne sont pas réunies pour qu'elle puisse se lancer dans la course.

Mme Hivon écrit qu'elle a muri sa décision pendant les vacances d'été et qu'il s'agit de la seule qu'elle peut prendre en toute sérénité.

«À la faveur de la pause estivale, j’ai pu confirmer la pleine mesure de cette réalité, c’est-à-dire que je vis le moment où ma famille a le plus besoin de moi depuis que je suis en politique et où j’ai le plus besoin d’être là pour elle. Aussi, l’idée de relever simultanément le défi qui requiert le plus grand niveau d’engagement en politique et de faire coexister ces deux « niveaux de défis » d’intensité supérieure, à la fois personnels et politiques, n’est tout simplement pas envisageable pour moi.»

Je ne voudrais surtout pas que ma décision puisse donner l’impression que la conciliation famille-politique est mission impossible. Au contraire, je crois, bien que cela soit certes difficile et représente un défi constant, que oui, la conciliation famille-politique est bel et bien possible. ​

La course à la direction du parti n'aura pas lieu avant 2020. Jean-François Lisée avait nommé Véronique Hivon vice-chef, en 2018.