VIDÉO: la 1ère toilette publique autonettoyante est accessible au public

Une première toilette publique autonettoyante est maintenant accessible au public, à proximité du métro Papineau.

Un système automatisé assure le nettoyage du siège et du plancher entre chaque utilisation.

Les usagers ne pourront rester plus de 15 minutes à l'intérieur. Cette limite de temps se veut une façon d'éviter les activités illicites.

La porte coulissante est conçue pour s'ouvrir même en cas de panne électrique et on retrouvera un bouton d'ouverture rapide en cas de malaise d'un usager.

La toilette est aussi munie de capteurs pour éviter qu'une personne ne se retrouve à l'intérieur de la toilette durant le cycle de nettoyage.

Les murs de l'unité sanitaire sont de qualité antivandalisme et antigraffiti.

Les toilettes seront accessibles toute l'année, de 6 h à minuit.

La Ville a conclu une entente avec les organismes, qui soutiennent les personnes marginalisées, Spectre de rue et Le Sac à dos. Ils déploieront des gens sur le terrain pour récolter les commentaires des usagers.

D'autres installations s'ajouteront

Deux autres toilettes autonettoyantes seront accessibles dans les prochaines semaines.

Elles seront situées à la place Émilie-Gamelin (Sainte-Catherine Est et Berri) et dans le Vieux-Montréal (de la Commune Est et Saint-Gabriel). 

Une quatrième unité sera installée dans le quartier chinois, à l'angle des rues Clark et de la Gauchetière. Celle-ci ne fait pas du tout l'unanimité au sein de la communauté chinoise.

Montréal prévoit acquérir au total 12 toilettes publiques autonettoyantes, dont huit mobiles, au coût de trois millions de dollars.

Crédit photo: Andrée-Anne Barbeau, journaliste Bell Média