Agression à l'Oratoire: l'accusé subira une évaluation psychiatrique

L'homme qui a agressé un prêtre de l'Oratoire Saint-Joseph subira une évaluation psychiatrique pour savoir s'il peut être tenu criminellement responsable de ses gestes.

Vlad Cristian Eremia, 26 ans, est accusé de tentative de meurtre et d'agression armée. À la suite d'une rencontre avec un criminologue, le tribunal a ordonné qu'il passe le prochains mois à l'Institut Philippe-Pinel.

La scène d'horreur s'est déroulée peu avant 8h40, vendredi, alors qu'un prêtre a été poignardé par un homme pendant qu'il célébrait la messe matinale. 

Le suspect portait une casquette et des lunettes fumées. Il s'est avancé sur l'autel pour pourchasser et agresser le curé au couteau, sous les yeux d'une cinquantaine de fidèles impuissants. L'abbé Claude Grou, qui est aussi recteur de l'oratoire, a été légèrement blessé au thorax.

L'homme de 77 ans est dans un état stable. Il a reçu son congé de l'hôpital. Ses proches ont dû le convaincre de se reposer et de ne pas retourner travailler dès samedi.

Le suspect est demeuré sur place après l'agression. Il a été interpellé par des agents de sécurité et remis aux policiers du SPVM. Il s'agit d'un homme de 26 ans, connu des policiers. Il devrait comparaître vers 13h30 samedi après-midi par vidéoconférence, pour répondre à des accusations qui restent à être déterminées par le DPCP.

On ignore les motivations de l'individu. Il est décrit comme un homme blanc, de grande stature. 

CTV Montréal/Un homme a été arrêté après l'agression commis contre un prêtre de l'Oratoire. Il pourrait s'agir du principal suspect.

L'agression diffusée en direct 

De nombreux internautes ont assisté à l'agression, car la messe était diffusée en direct sur le réseau Sel + Lumière. Michel Laroche, un fidèle de Sherbrooke a été témoin de la scène, puisqu'il regarde la célébration chaque matin sur son ordinateur avec son épouse en prenant son déjeuner. 

"J'étais en train de préparer mon café et puis ça s'est mis à crier. Je me suis retourné et j'ai vu un monsieur qui a sauté sur le prêtre. (...) La messe a été cancellée (...) J'ai pu reculer les images et j'ai pris des photos et une vidéo". 

Le Sherbrookois de 68 ans est secoué par ce qu'il a vu. 

"Ça a commencé avec l'histoire de Québec, mais maintenant c'est rendu que ça va loin. Je trouve ça très inquiétant". 

La porte-parole de l'Oratoire, Céline Barbeau a précisé en entrevue que les agents de sécurité étaient tout près du lieu d'agression, c'est pourquoi ils sont intervenus rapidement. C'est le premier incident du genre à survenir. L'oratoire Saint-Joseph est ouvert depuis 1904.

L'Abbé Claude Grou repose dans un état stable à l'hôpital.De nombreux policiers sont présents près de l'oratoire Saint-Joseph.

Shuyee Lee, CJAD

(Avec la collaboration de Benoit Chevalier, Marie-Pier Boucher et Andrée-Anne Barbeau, journalistes Bell Média à Montréal)