VIDÉO : Une tornade confirmée en Mauricie

Des vérifications sont en cours pour déterminer si c'est bel et bien une tornade qui a déferlé sur le camping de Lac-aux-Sables en Mauricie vers 19h45 hier soir.

Environnement Canada confirme que c'est bel et bien une tornade qui a déferlé sur le camping de Lac-aux-Sables en Mauricie hier soir.

L'enquête se poursuit, mais tout indique qu'il s'agit d'une tornade de force EF1 avec des vents entre 135 et 175 km/h. 

Le ciel s'est soudainement assombri vers 19h45. Les fortes rafales de vents ont déraciné de gros arbres et ont projeté une roulotte dans les airs. Le véhicule récréatif est tombé sur un autre. Heureusement, les deux roulottes étaient inoccupées. 

Trois personnes qui se trouvaient à proximité ont été légèrement blessées. Elles ont été transportées à l'hôpital par mesure préventive. Au total, une cinquantaine de véhicules récréatifs ont été endommagés selon la Sûreté du Québec. 

Il s'agit de la deuxième tornade de la saison à survenir au Québec. La moyenne annuelle est de six ou sept, entre mai et septembre, mais les chiffres varient beaucoup d'une année à l'autre.

Voyez les images de la scène captées par des témoins : 

 

Les forts vents ont déraciné des arbres et ont projeté une roulotte contre une autre hier soir à Lac aux Sables en Mauricie.

Facebook/Lyne Sauvageau

Dommages en Estrie 

Des dommages ont aussi été causés à Danville en Estrie. Des arbres ont été déracinés et des fils électriques arrachés. Heureusement, on ne rapporte pas de blessés. 

Une mère et une fille blessées en Montérégie 

En après-midi, une mère et une fille ont été blessées lorsqu'un arbre est tombé sur leurs installations au camping Choisy de la route 201 à Rigaud. 

Facebook/La Saison du Camping

Orages et pannes d'électricité 

Un avertissement d'orages violents étaient en vigueur pour plusieurs régions du Québec hier. Des cellules orageuses ont été observées dans plusieurs régions, causant des pannes d'électricité. 

À 4h ce matin, plus de 5000 clients d'Hydro-Québec, majoritairement dans le Centre-du-Québec et en Montérégie étaient toujours privés de courant. 

(Avec la collaboration d'Andrée-Anne Barbeau, journaliste Bell Média)