Vol et vandalisme, le Parti libéral porte plainte à la police

Moins de deux semaines après le déclenchement de la campagne électorale, de nombreuses pancartes électorales du Parti libéral du Québec ont été vandalisées ou volées. 

Près d'une trentaine d'affiches du candidat de Sherbrooke, Luc Fortin ont été ciblées, ce qui a amené son organisation à porter plainte à police.

Le candidat caquiste Bruno Vachon a lui aussi vu ses pancartes vandalisées, sans toutefois porter plainte aux autorités. 

 

À Montréal aussi 

La candidate libérale dans Mercier, Gabrielle Collu a également été victime de vandales ces derniers jours. 

Plus de 100 affiches ont été volées et vandalisées. Son organisation envisage très sérieusement de porter plainte à la police et auprès du Directeur général des élections du Québec. 

"Par de telles actions, les responsables ne font qu'accentuer le cynisme envers l'exercice important que représentent les élections générales. La population de Mercier peut faire ses choix démocratiquement, sans devoir être témoins de l'intimidation faite à l'égard des candidates et candidats" - Gabrielle Collu, candidate libérale. 

Plusieurs pancartes de Gabrielle Collu, candidate libérale dans Mercier, ont été vandalisées ces derniers jours.

Plusieurs pancartes de Gabrielle Collu, candidate libérale dans Mercier, ont été vandalisées ces derniers jours. 

 

Avec la collaboration d'Étienne Phénix, journaliste Bell Média à Montréal.