28 autobus du RTC retirés temporairement à cause d'un rappel

28 des 81 autobus hybrides visés par un rappel demeurent hors-service au garage du Réseau de Transport de la capitale.

Les autres véhicules qui ont été inspectés au courant de la nuit sont de retour sur leur parcours habituel puisqu'ils ne représentent aucun risque pour les utilisateurs.

L'avis émis hier soir par Nova Bus met en lumière un problème de corrosion sur un connecteur d'alimentation électrique du système de servodirection.

Environ 600 véhicules livrés depuis 2017 sont concernés dans les neufs sociétés de transport de la province. Six autobus sont concernés du côté de la Société de transport de Lévis.

Le directeur général du RTC Alain Mercier précise le rappel a affecté 2,5% du service pour l'heure de pointe matinale.

Une quarantaine de départs sur les 1 150 à l'horaire ce matin ont été touchés par la mesure.Certaines fréquences de parcours notamment le 11 et le 803 pourraient aussi être modifiées par la force des choses.

Les personnes à mobilité réduite pourraient être affectées puisque certains modèles qui remplacent les véhicules cloués au garage n'ont pas la plateforme nécessaire pour leur permettre d'entrer dans l'autobus.

''On espère de pas trop désaccomoder une personne qui attend un véhicule avec une rampe fonctionnelle. Des fois, il  faut attendre au prochain départ.''

Alain Mercier, directeur général du RTC

Le problème mécanique qui est connu depuis 2017 pourrait dans le pire des cas provoquer l'arrêt des véhicules. Une correction avait été apportée à l'époque, mais la pièce de protection ajoutée au connecteur n'a pas fait le boulot adéquatement ce qui explique le rappel.