Alexandre Bissonnette perd son avocat

L'auteur présumé de l'attentat à la grande mosquée de Québec, Alexandre Bissonnette, doit se tourner vers l'aide juridique pour sa défense.

Le Devoir rapporte que l'avocat Jean Petit, un habitué des causes difficiles, a décidé de se retirer du dossier.

C'est le père de l'accusé de 27 ans qui avait embauché le criminaliste au lendemain de la tragédie.

Me Petit n'a pas élaboré sur les raisons de sa décisions.

Alexandre Bissonnette fait face à 6 accusations de meurtre au premier degré et 5 accusations de tentative de meurtre.

Il sera de retour jeudi prochain au palais de justice de Québec.