Anacolor affirme avoir fait ses devoirs

L'usine Anacolor estime avoir fait ses devoirs concernant les émanations qui dérangent les résidents du Vieux Cap-Rouge, à Québec.

L'entreprise de peinture brandit les résultats d'une analyse commandée par le ministère de l'Environnement qui démontrent que l'air de l'arrondissement se situe à 86% en dessous des seuils réglementaires.

Anacolor ajoute que, depuis 2015, les composés organiques volatiles ont diminué de 91% dans l'air ambiant.

Rappelons qu'une demande d'autorisation en recours collectif a été déposé par une résidente qui se dit incommodée par les odeurs de l'usine.

Le gouvernement du Québec menaçait de suspendre le permis de production de l'entreprise si elle ne se conformait pas à ses demandes.