Bissonnette s'intéressait aux mulsulmans et aux féministes

Alexandre Bissonnette s'intéressait à des groupes féministes de l'Université Laval avant de passer à l'acte.

L'auteur de la tuerie qui a fait 6 morts à la mosquée de Québec a consulté à plusieurs reprises leurs pages Facebook.

Dans le cadre des représentations sur sentence aujourd'hui, la Couronne a présenté son analyse de l'ordinateur de l'homme de 28 ans.

On apprend notamment que dans les semaines précédant  la tragédie, Bissonnette a fait de nombreuses recherches sur le Centre culturel islamique de Québec et son emplacement, ainsi que sur l'Association des étudiants musulmans de l'Université Laval.

L'enquête policière a déjà démontré que Bissonnette se documentait quotidiennement sur les tueurs de masses et sur l'Islam en général.

Par ailleurs, on a appris que 2 heures avant le drame, il avait consulté le compte twitter du premier ministre Justin Trudeau. Ce dernier  avait notamment écrit la veille que le Canada accueillerait les gens fuyant la guerre.

De plus, Bissonnette a consulté des sites internet traitant de la psychose toxique causée par la consommation de médicaments.

La Couronne complétera la présentation de sa preuve cette semaine, après quoi des survivant s'adresseront au juge à leur tour.

Les procédures se compléteront la semaine prochaine avec la présentation de la défense.