ÉTUDE : Le cellulaire toujours très présent en classe

L'interdiction du cellulaire pendant les cours semble avoir peu d'effet sur les élèves du secondaire.

Une étude de l'Université de Montréal révèle qu'ils sont 90% à voir leurs amis texter ou consulter leur profil Facebook pendant les classes.

Selon le Journal de Québec, les jeunes dissimulent leur appareil de diverses façons, en le cachant dans leurs bas par exemple.

Les répondants ont également admis avoir de la difficulté à résister aux notifications qu'ils reçoivent.

À la maison, à peine 16% des 14 à 16 ans se font interdire l'utilisation du cellulaire à table ou au lit.