Facebook accusé d'outrage au tribunal à Québec

Facebook fait face à une accusation d'outrage au tribunal à Québec. La poursuite suggère une amende de 50 000 dollars puisqu'il qui a ignoré pas plusieurs de ses requêtes depuis octobre 2017.

Les avocats ont interpelé le réseau social afin d'obtenir des données pour appuyer leur argumentaire dans la poursuite pour diffamation qu'a intenté leur client Steve Genest.

Ce dernier a porté plainte contre un internaute qui a publié sa photo en soulignant ses condamnations pour violence conjugale.

L'auteur est René-Alain Bédard est un résident de Château-Richer. Il demandait aux utilisateurs Facebook de partager sa publication afin de «protéger les femmes du danger potentiel».

Le tribunal a ordonné à la fin de l'été que Facebook lui fournisse le nombre de commentaires, de partages et de j'aimes suscités par la publication.

La juge a pris la cause en délibéré.