Fausse alerte à la bombe au Complexe G

Trois personnes, soit deux mineures et un adulte, ont été arrêtées à la suite d'une fausse alerte à la bombe visant le Complexe G, cet après-midi, à Québec.

L'appel a été logé vers 14h50 et a forcé l'évacuation de l'édifice Marie-Guyart.

Les employés ont pu retourner à l'intérieur une heure plus tard.

Les trois suspects sont interrogés par les enquêteurs et des accusations pourraient être déposées dès mardi.