Labeaume veut se battre pour un troisième lien, mais il n'en veut pas dans l'est

Régis Labeaume exige un troisième lien entre Québec et Lévis, mais il ne le voit pas ailleurs que dans l'ouest près des deux ponts.

Le maire de Québec base sa position sur le fait que 76% des déplacements provenant de la Rive-Sud ont pour destination l'ouest de sa ville, selon les plus récentes données du ministère des Transports.

La ville a aussi réalisé 6 heures d'images aériennes à l'heure de pointe pour établir le portrait de la situation.

Les chiffres de l'enquête Origine-Destination réalisée en 2011 révèlent que 60 000 véhicules se déplacent à l'heure de pointe matinale à Lévis et que 18 000 traversent sur la Rive-Nord, soit 30%.

Du côté de Québec, seulement 7 100 des 194 300 véhicules qui se déplacent le matin, ont pour destination la Rive-Sud.

Le maire prévient que l'ajout d'un tunnel ou d'un pont ne règlera pas pour autant tous les problèmes de fluidité.

L'élargissement des autoroutes Henri IV et Laurentienne, le Service rapide par bus, la reconfiguration de la tête des ponts sont des projets urgents à réaliser qui font partie de la solution allègue-t-il.

Il presse le gouvernement provincial, plus précisément le ministère des Transports, de lancer de nouvelles analyses sur le projet de 3e lien.