Les Midibus débarquent en ville

Les huit premiers véhicules d'une commande de 64 Midibus ont commencé à sillonner les rues de la ville de Québec dans les derniers jours.

L'autobus hybride qui fait deux mètres et demi de moins que les modèles réguliers (9,6 m) comprend 24 places assises pour une totale d'une quarantaine.

Le Réseau de transport de la capitale le qualifie de plus confortable, plus silencieux,  plus lumineux et plus économique en carburant.

Contrairement à son prédecesseur, le Midibus n'aurait aucun problème à grimper les nombreuses côtes de la capitale.

''On a fait des exercices pleine charge et pas de charge. Ça été fait dans de multiples côtes. Il a roulé tout l'hiver et il (le nouveau modèle) a connu toutes les sortes d'épisodes. À 23 000 kilomètres (de rodage), il y a pas mal de clients qui l'ont utilisé. Les commentaires sont positifs.

Rémy Normand, président du RTC

La commande passée au fabriquant belge VanHool atteint 51,2 millions de dollars et la flotte de Midibus se garnira de façon graduelle durant les prochaines années.

Le RTC priorise actuellement les parcours 4, 34, 39, 54, 61, 82 et 86 afin d'évaluer différents scénarios.

Parmi les nouveautés, notons la présence de 16 prises USB qui permettront à la clientèle de recharger leurs appareils électroniques durant leur itinéraire.

Deux des prises ne fonctionnaient pas lors de la présentation aux journalistes.

Rappelons que le prédecesseur du Midibus, l'Écolobus, avait connu une série d'ennuis mécaniques qui avaient forcé son retrait des rues de la capitale.