Les proprios de Fleur de Lys veulent conserver le Salon de Jeux

Les propriétaires du centre commercial Fleur de Lys prient le gouvernement caquiste de revoir sa position sur l'avenir du Salon de jeux à Québec.

Les frères William et Jonathan Trudel font valoir que le demi-million de visiteurs annuels contribue sans aucun doute au succès de l'ensemble des commerces voisins.

Ils sont prêts à discuter avec le gouvernement qui n'a jamais caché son intention de déménager l'offre de jeux dans le Vieux-Port ou sur le boulevard Laurier. 

Le duo de promteurs est aussi ouvert à discuter de la possibilité  transformer l'espace en casino, option qui a également été évoquée avant les élections.

Selon les deux frères, le Salon de Jeux fait partie de la solution pour développer ce secteur défavorisé qui est en pleine métamorphose avec notammentl'arrivée du Centre Vidéotron et du Grand Marché.

Ils rêvent par ailleurs d'ajouter à leur offre des copropriétés, un hôtel, des restaurants, des résidences pour personnes âgées et une offre de divertissement.