Lévis ne prends pas tous les moyens pour éviter le favoritisme dans l'octroi de contrats.


Le Vérificateur général estime que Lévis ne prend pas toutes les mesures nécessaires pour éviter le favoristime dans l'octroi des contrats.

Yves Denis conclut que 44 % des contrats de services de moins de 25 000$, octroyés de gré à gré entre 2015 et 2017, n'ont pas fait l'objet de demande de prix à au moins deux fournisseurs.

Par ailleurs, la Ville de Lévis n'a pas été en mesure dans tous les cas d'expliquer pourquoi certains fournisseurs n'ont pas obtenu la note de passage lors du processus. (70%)

Le vérificateur ajoute que la vérification des service reçus par la Ville se fait verbalement ou par courriel, mais n'exige pas de description des travaux effectués.

L'administration Lehouillier promet de conformer aux huit exigences du vérificateur.