Poisson d'avril : la pêche a été bonne pour le Cégep Limoilou!

À Québec, le Cégep Limoilou a mis le paquet aujourd'hui afin de berner ses étudiants en annonçant que les cellulaires étaient désormais interdits en classe.

Plusieurs médias sont aussi tombés dans le piège après la publication d'un communiqué qui contenait pourtant plusieurs références au poisson d'avril, journée mondiale du canular ou de la fausse nouvelle­.

La direction n'a rien laissé au hasard avec des affiches détaillant la ''nouvelle'' réglementation et des boîtiers à l'entrée des locaux pour y déposer son cellulaire.

 Le Cégep fait une belle touche! Enfin, les étudiants vont arrêter de nous prendre pour des crapets en nous reprenant avec de fausses informations tirées du Web. Nous allons redevenir les seuls et vrais capitaines à bord dans nos classes! 

Monsieur B. Rochet, enseignant dans un programme technique

L'initiative n'a pas fait autant de vagues qu'anticipé puisque plusieurs étudiants se sont montrés favorables à l'idée.

Ils apprenaient ensuite une fois en classe qu'il s'agissait d'un canular.

Dans le communiqué, on remarque les noms de l'enseignant B. Rochet et du responsable en communications C. Baste. Un fin observateur remarquera également l'utilisation de mots comme leurre, filets, eaux troubles, appât, crapet et capitaine.