Tramway : François Legault évoque un plan B moins coûteux

Une partie du projet de tramway à Québec pourrait être amputée en raison du conflit qui s'étire entre le fédéral et le provincial sur la question du financement.

Le premier ministre François Legault a suggéré aujourd'hui la possibilité de mettre en place un plan B qui consisterait en une version réduite et moins coûteuse du réseau de transport structurant. Les plans prévoient présentemenet une ligne de tramway de 23 kilomètres combinée à une ligne de trambus de 17 kilomètres.

On va être obligé de regarder la possibilité de réduire le coût du projet. Ce qu'on regarde actuellement c'est de préparer un plan B. Mais je le répète, notre plan A c'est que le fédéral ajoute le 800 millions.

François Legault

C'est la première fois que le gouvernement caquiste évoque un nouveau scénario. Rappelons que 1,8 millard de dollars sont pourtant réservés par Québec pour le chantier qui doit être livré d'ici 2025-2026 dans la capitale.

La ville n'a pas perdu de temps à répliquer et a accuse Québec de tenir un double discours.

Le président du Réseau de transport de la Capitale Rémy Normand a assuré sur les ondes de TVA Québec qu'il était hors de question de diminuer la taille du projet évalué à 3,3 milliards de dollars.

En début d'avant-midi, il nous dit qu'il va trouver des solutions et tout de suite après, il va se servir de la ville pour réduire le projet dans ses négociations avec le fédéral. On est extrêmement déçu évidemment. Il n'y a pas de discussions pour réduire le projet. Il n'y a pas de plan B.'' Rémy Normand, président du RTC.

Rappelons que le fédéral a réservé une somme de 1,2 milliard de dollars pour le projet de tramway. Or, les deux paliers de gouvernement ne s'entendent pas dans quel fonds l'argent doit être pigée.

La déclaration matinale du premier ministre fait néanmoins sourire l'opposition officielle à l'hôtel de ville de Québec qui, elle, salue la vision du gouvernement caquiste et se réjouit de la possibilité d'un projet à moindre coût.

Le chef de Québec 21 Jean-François Gosselin répète depuis son arrivée en politique municipale que l'administration Labeaume tourne les coins rond afin d'accélérer la construction du tramway.

Ce serait complètement irresponsable d'aller de l'avant avec un projet alors que le financement n'est pas confirmé. Je veux juste rappeler qu'il manque encore 800 millions de dollars du fédéral.

Jean-François Gosselin