Un ophtalmologiste admet avoir fait des menaces de mort

Un chirurgien ophtalmologiste plaide coupable d'avoir menacé de mort et harcelé le fondateur de la chaine de lunetterie La Vue chez qui il a investi près de 4 millions de dollars.

Le Dr Danny Dreige, qui pratique sur la Côte-Nord, craignait de ne pas pouvoir récupérer son argent quand l'entreprise a connu des difficultés financières.

L'accusé avait notamment affirmé à Éric Savard qu'il y avait un contrat sur sa tête et que du repérage était déjà fait à Québec.

L'enquête a permis de confirmer que rien de tel n'était vrai.

Le Dr Dreige s'en tire avec un absolution conditionnelle alors qu'il était passible d'une peine de 5 à 10 ans.

Sa victime a fait savoir au juge qu'elle a été démolie par les menaces et qu'elle avait investi pour des murs blindés et des portes anti-balles à son domicile.