Un shooter pour demander de l'aide dans les bars


Les jeunes femmes qui fréquentent les bars du Québec pourraient bientôt compter une aide supplémentaire en cas de menace ou d'agression.

L'Alliance de santé étudiante souhaite voir apparaître les shooters "Angelots" dans une cinquantaine d'établissements fréquentés par les étudiants d'universités.

Ce code, inspiré des "Angel shots" aux États-Unis, permet aux clientes de faire savoir au personnel de bar qu'elles ont besoin d'aide.

Ainsi, commander un "Angelot sans glace" signifie vouloir être mise en sécurité dans l'établissement, alors qu'avec un "Angelot avec glace" le personnel s'assurera que la cliente quitte le bar en sécurité.

Dans le cas d'un "Angelot avec lime", le serveur comprendra qu'une agression pourrait avoir eu lieu ou que la jeune femme est intoxiquée et que la police doit être appelée.

Le Pub universitaire a déjè donné son appui au projet.