18 mois dans la collectivité pour François Labrie

François Labrie devra purger 18 mois de détention dans la collectivité pour des accusations de harcèlement, de trafic de stupéfiants et de bris de probation. 

La juge Andrée St-Pierre a rendu sa sentence vendredi au Palais de justice de Rimouski. 

Dans le prononcé de sa peine, la juge St-Pierre a indiqué prévilégier la réhabilitation dans ce dossier. 

Parmi les facteurs atténuants, elle cite le plaidoyer de culpabilité de l'accusé et la nature de la drogue en cause, soit du cannabis. 

L'individu, âgé de 61 ans, devra respecter plusieurs conditions strictes et réaliser 100 heures de travaux communautaires. 

Il sera également assujetti a une période de probation de 2 ans.