Bruit à l'aéroport de Rimouski: la patience a ses limites

La patience s'effrite pour les résidents demeurant à proximité de l'aéroport de Rimouski. 

C'est en raison de la pulvérisation aérienne visant à freiner les dommages causés par la tordeuse des bourgeons de l'épinette. 

Les avions peuvent quitter l'aéroport aussi tôt que 4 heures le matin, et décollent de nouveau en soirée pour éviter la présence de vent.

Nous avons parlé à une résidente du secteur: 

À tous les matins, je dois rendormir mon bébé vers les 4 heures. Les avions décollent une après l'autre, c'est sans arrêt.  L'aéroport de Rimouski est dans un quartier résidentiel, c'est tous les résidents de Rimouski-Est, Pointe-au-Père, Saint-Anaclet... 

Du côté de la Société de protection des forêts contre les insectes et maladies, on assure que l'opération tire à sa fin. 

La responsable des communications, Isabelle Lapointe, confirme que l'arrosage sera complété au plus tard au début juillet.