CANCER: la région se maintient dans les délais ministériels

Alors que dans certaines régions, un patient atteint de cancer peut attendre jusqu'à deux mois pour une opération, le Bas-St-Laurent se maintien dans la moyenne provinciale.

Selon les chiffres du ministère de la Santé et des Services sociaux, entre avril 2016 et 2017, 861 patients ont été opérés.

De ce nombre, 65 % ont subi leur chirurgie dans un délai de quatre semaines, tel que prévu par le gouvernement.

C'est légèrement au-dessus de la moyenne provinciale qui s'établie à 63%.

En moyenne, les personnes malades ont attendu 28 jours alors que la moyenne est de 29 jours à l'échelle québécoise.

L'année 2017 est partie du bon pied puisque depuis avril, 134 patients ont été opérés, dont 68 % en moins de 28 jours.

En date du 4 juin, 89 personnes étaient toujours en attente.