Grande Place: Le projet de loi privé 202 est adopté à l'unanimité

Le secteur de la Grande Place à Rimouski.

Le projet de réaménagement de la Grande Place du Groupe Sélection pourra officiellement voir le jour. Les députés ont adopté à l’unanimité le projet de loi privé 202 à l’Assemblée nationale ce midi.

Le député de Matane-Matapédia et chef du PQ, Pascal Bérubé, et la porte-parole de l’opposition officielle en matière d’Affaires municipales et députée de Vaudreuil, Marie-Claude Nichols ont pris la parole avant que le projet de loi soit soumis au vote.

La nouvelle loi reconnait le processus de consultation mené par la Ville de Rimouski et vient modifier la servitude de stationnement, qui demandait l’appui de la totalité des propriétaires riverains pour toute modification dans le secteur.

Désormais les deux tiers devront donner leur accord.

Le député de Rimouski, Harold LeBel, et le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, montrent le projet de loi privé 202 adopté à l'unanimité par l'Assemblée nationale.

Harold LeBel, député de Rimouski, et Pascal Bérubé, député de Matane-Matapédia | Photo Bureau du député Harold LeBel

Le député de Rimouski, Harold LeBel, croit que les droits des propriétaires riverains pourront être respectés tout en permettant à la Ville d'aller de l'avant avec des initiatives de développement. N’ayant pas pu prendre part au processus entourant le projet de loi privé, il se dit satisfait du dénouement.

« Très content! Le projet a été déposé hors délais. Je ne pouvais pas travailler dessus, puisque je suis un propriétaire riverain, et donc en conflit d’intérêt. Maintenant, on peut aller de l’avant pour revitaliser le secteur de la Grande Place, faire quelque chose qui a du bon sang et amener de la vie culturelle, entre autres, avec la Coop Paradis. »

Harold LeBel, député de Rimouski

Le processus pour remplacer la Grande Place pourra donc être enclenché. Selon le maire de Rimouski, Marc Parent, une démolition du bâtiment actuel est envisagée pour le mois d’octobre.