Le Bas-Saint-Laurent championne de l'éducation à la sexualité

Le Bas-St-Laurent est la région championne de l'implantation du projet pilote d'éducation à la sexualité.

Selon les chiffres obtenus par La Presse, près du tiers des écoles qui participent au programme dans l'ensemble du Québec se trouvent au Bas-St-Laurent.

À elles seules, les Commissions scolaires des Phares, des Monts et Marées, du Fleuve-et-des-Lacs et de Kamouraska-Rivière-du-Loup comptent près d'une soixantaine d'écoles offrant un projet pilote d'éducation à la sexualité.

Une statistique qui détonne comparativement à la plus importante commission scolaire au Québec, celle de Montréal qui ne compte que deux écoles, une primaire et une secondaire, qui proposent le programme.

Ce projet pilote est à l'essai depuis 2015. 

Les enseignants réguliers forment les élèves à raison de 5 heures par année au primaire et de 15 heures par année au secondaire.