Le Félix-Antoine-Savard devra effectuer les traversées à plusieurs conditions

Le Félix-Antoine-Savard ne pourra pas effectuer de traversées si les vagues dépassent 1,5 m. C'est l'une des conditions imposées par Transports Canada en prévision de l'arrivée du navire à la traverse Matane-Côte-Nord, le premier juin.

Cette restriction est plus sévère que celle de l'an dernier.

Alors que le navire a remplacé le F.A.-Gauthier pendant un arrêt technique, la limite était plutôt fixé à 2,5 m.

« Le NM Félix-Antoine-Savard est un traversier à pont ouvert, dont l’utilisation présente des défis dans le secteur du fleuve Saint-Laurent qui est concerné. Par conséquent, après discussion avec la Société des traversiers du Québec et la société de classification, une autorisation a été émise, assortie de plusieurs conditions. »

Simon Rivet, conseiller principal relations médias pour Transports Canada

Le traversier pourra opérer uniquement de jour, soit une heure avant le lever du soleil jusqu'à une heure après le coucher du soleil.

Le capitaine devra également émettre des rapports détaillés à Transports Canada.