Le procès de Karl Berger se déroule à compter de mardi à Mont-Joli

Le procès pour conduite avec les facultés affaiblies causant la mort de Karl Berger s'est ouvert mardi au Palais de justice de Mont-Joli. 

Fixée pour une durée de deux semaines, cette étape sera entendue devant juge seul. 

L'individu, âgé de 22 ans, de Saint-Eugène-de-Ladrière doit répondre à des accusations de conduite avec facultés affaiblies causant la mort, négligence criminelle entraînant la mort ainsi que conduite dangereuse. 

Une quinzaine de témoins et experts devraient être entendus devant la cour. 

Les événements reprochés sont survenus le 7 août 2014  alors que le conducteur a effectué une sortie de route à Saint-Simon. 

Un des deux passagers prenant place à l'arrière du véhicule, Armand Thériault, âgé de 65 ans de St-Eugene-de-Ladriere, a alors été éjecté et il est décédé des suites de ses blessures.