Le Regroupement diocésain pour la sauvegarde de la Cathédrale furieux

Le projet de transformation de la Cathédrale est loin de satisfaire le Regroupement diocésain pour la sauvegarde du lieu de culte. 

Par voie de communiqué, son président, Jacques Landry, va même jusqu'à accuser Monseigneur Denis Grondin de bloquer toute avancée du dossier. 

Monsieur Landry rappelle que le Comité Cathédrale 2016 a tendu la main à la Fabrique Saint-Germain alors que deux entrepreneurs rimouskois étaient disposés à endosser un prêt de 2,5 millions de dollars pour enclencher des travaux de réparation. 

Il questionne du même souffle l'appel de projets lancée aux organismes désireux de loger à l'intérieur de la Cathédrale. 

Jacques Landry croit fermement que cette avenue aboutira inévitablement sur un cul-de-sac, puisqu'aucun organisme n'a le temps ni l'argent pour soumettre un projet viable. 

Le Regroupement Diocésain pour la Sauvegarde de la Cathédrale se présentera devant les élus lors de la prochaine séance du conseil municipal mardi. 

Il souhaite voir naître un front commun pour conserver la Cathédrale en tant que lieu de culte.