Pénurie de main d'oeuvre en aménagement forestier

La main d'oeuvre sera un enjeu majeur dans les années à venir en aménagement forestier au Bas-St-Laurent.

La moitié des 400 employés oeuvrant dans ce domaine s'en iront à la retraite d'ici 2023.

À l'heure actuelle, 46,5% de ces travailleurs sont âgés de 55 et plus.

C'est pourquoi 150 partenaires de ce domaine se sont réunis jeudi pour un Sommet sur l'aménagement forestier.

La démarche doit mener à la mise en place d'un plan d'action régional pour assurer la relève.

La région compte une quinzaine d'entreprises en aménagement forestier.

Bell Média