Québec s'entend avec Pétrolia

Québec s'entend sur la compensation à verser à Pétrolia en lien avec l'arrêt des travaux sur l'Île d'Anticosti. 

Cette dernière prévoit le versement d'une compensation de 20,5 millions de dollars à l'entreprise qui a vu le jour à Rimouski.

Rappelons qu'il y a deux semaines, le gouvernement a mis fin à toutes recherches et exploitations d'hydrocarbures sur l'île d'Anticosti.

Un arrêt ministériel a été adopté et des ententes ont été conlues avec les différents partenaires. 

41 millions de dollars en compensations seront partagés entre trois autres entreprises détenant des droits dans le projet. 

Québec poursuivra les discussions avec la dernière entreprise détentrice de permis, soit Trans American.

Le premier ministre Philippe Couillard s'était dissocié du projet pétrolier et gazier lors de la Conférence de Paris sur les changements climatiques en décembre 2015.