Quinze entreprises collectives pourraient voir le jour au Bas-Saint-Laurent d'ici 2022

Quinze entreprises collectives pourraient voir le jour au Bas-Saint-Laurent d'ici 2022. 

La Caisse d'économie solidaire Desjardins, le Pôle d'économie social et la SOPER s'associent dans le but de soutenir leur démarrage. 

Ce partenariat permettra aux nouvelles entreprises collectives d'accéder à un accompagnement professionnel en plus d'un financement de démarrage minimal de 25 mille dollars. 

Une opportunité fort intéressante selon le directeur général à la SOPER, Martin Beaulieu: 

La beauté du partenariat c'est de mettre nos forces ensemble et d'aller chercher des leviers. Dès qu'il y a un partenaire dans le milieu qui s'implique financièrement, automatiquement, la Caisse d'économie vient appliquer un levier en aide directe.

Martin Beaulieu donne un exemple d'entreprise collective dans le milieu: 

Le Central Café qui est une coopérative de solidarité est vraiment l'exemple parfait. Ce sont les employés qui se sont mis ensemble. Donc ça permet à des gens qui n'auraient pas nécessairement eu la capacité d'investir directement dans le projet de s'impliquer.