Réplique du ministre Barette sur le projet Optilab

Le ministre de la Santé, Gaétan Barette, donne la réplique aux hémato-oncologues de l'hôpital de Rimouski quant au dépoliement d'Optilab sur la Côte-Nord. 

Selon ces médecins spécialistes, la réforme compromet la couverture des soins oncologiques pour les patients nord-côtiers dont ils assurent la prise en charge depuis plus de 25 ans. 

Gaétan Barette affirme qu'il est faux et alarmiste de prétendre que les patients auront à se déplaçer pour reçevoir leurs soins oncologiques au Saguenay, grappe de service Optilab pour la Côte-Nord. 

Il assure que le service de chimiothérapie sera dispensé sur la Côte-Nord, mais reconnaît qu'il sera assuré par les omnipraticiens et hémato-oncologues de Québec et de Chicoutimi. 

Le ministre accuse les medecins spécialistes de craindre pour leur rémunération puisque en plus des actes cliniques facturés, les hémato-oncologues reçoivent une prime liée au volume d'analyse faites par le laboratoire auquel ils sont liés. 

Gaétan Barette se dit toutefois ouvert à réviser se mode de rémunération.