Un premier pas pour le réaménagement complet de la Place des Anciens Combattants

Anciens Combattants projet 2019 (2)

Devant une centaine de personnes mardi soir au Cegep, la Ville de Rimouski et la firme Pratte Paysage ont présenté deux options de réaménagement de la Place des Anciens Combattants et de tout ce secteur.

La première option rectiligne inclut un escalier vers le fleuve, des fontaines, des espaces verts et des surfaces pour accueillir des événements.

La seconde option beaucoup plus ondulée compte une scène, des fontaines, un peu  moins d’espaces verts et conserve une partie du stationnement.

La Ville a également  présenté les trois options d'aménagement de stationnement dans le secteur.

La première propose une partie des cases actuelles et diminue le nombre de 140  actuellement,  à 51 cases.

La deuxième est un stationnement sous-terrain de 192 cases qui coûtera au minimum 50 000 $ la case.

La troisième est un stationnement étagé de 200 cases et plus derrière le musée et la salle Desjardins-Telus à 20 000 $ la case.

Le maire est partisan du stationnement à étages.

« Personnellement, moi je sais que je suis préoccupé par la capacité de payer des citoyens. Encore une fois, je ne parle pas pour l'ensemble du conseil mais c'est sûr que l'espace derrière le musée, entre l'Institut Maritime et la salle Desjardins-Telus, est un espace beaucoup plus facilement à aménager et qui viendront  combler les espaces de stationnement qui auront été enlevés à la Place des Anciens Combattants. » 

Marc Parent, maire de Rimouski

Les intéressés peuvent répondre à un sondage web sur l'avenir de la Place des Anciens Combattants jusqu'au 23 août sur le site de la Ville.

Une deuxième consultation publique avec un projet nettement plus élaboré se déroulera le 16 octobre.