Visite d'Éric Forest à Rimouski

Ovation pour l'ex-maire de Rimouski Éric Forest lors du diner-conférence organisé par la Chambre de Commerce et de l'Industrie Rimouski-Neigette jeudi midi. 

Les 112 personnes présentes l'ont écouté dresser une rétrospective de ses 11 années à la mairie. 

Parmi les éléments déterminants de son mandat, monsieur Forest cible la vaste consultation Rimouski 2006 qui a permis à la ville de reprendre contact avec ses citoyens. 

Questionné sur les défis à venir pour la région, monsieur Forest a fait référence à la baisse démographique qui menace les petites collectivités. 

 

Complexe sportif 

Les rumeurs se font de plus en plus insistantes d'une annonce dans les prochaines semaines, voire même prochains jours, pour la construction d'un complexe sportif à Rimouski. 

 Éric Forest s'est de nouveau montré optimiste quant à la réalisation prochaine du projet évalué à 38 millions de dollars. 
 
Rappelons que la ville souhaite le financement au deux tiers par Québec et Ottawa. 

Questionné sur la venue du premier ministre Philippe Couillard à Rimouski la semaine prochaine, Éric Forest n'a pas confirmé ni infirmé que sa visite pouvait être en lien avec une annonce concernant l'infrastructure. 

Dans un scénario idéal, la première pelletée de terre serait donnée d'ici à la fin de l'année pour une ouverture du complexe en décembre 2018. 

 

Taxes municipales

Même s'il ne dirige plus la ville de Rimouski l'ancien maire Éric Forest a défendu le dernier budget adopté par les élus. 

Il fait ainsi référence aux récentes sorties de citoyens qui dénoncent la hausse de leur compte de taxes foncières. 

Monsieur Forest assure que la démarche a été faite intelligemment et par du personnel compétent. 

Il a également tenu à rappeler que la charge fiscale des contribuables rimouskois est moins élevée que celles de résidents d'autres villes comparables. 

Le compte de taxes moyen pour un résident de la ville de Rimouski est de 2 mille 253 dollars en 2017. 

 

Élection municipale

L'ex-maire de Rimouski entend demeurer neutre lors de l'élection municipale de novembre prochain. 

Éric Forest n'a pas l'intention de donner son appui à l'un ou l'autre des candidats dans la course à la mairie. 

À l'inverse le maire Éric Forest ne mâche pas ses mots lorsque vient le temps d'interpeller les rimouskois en prévision de l'élection. 

Il leur demande de ''s'occuper de leurs affaires'' et de se rendre aux urnes le temps venu.