12 premiers "apprentis spécialisés" à la CSLA en septembre

Le projet Apprenti spécialisé à la Commission scolaire du Lac-Abitibi débutera comme prévu en septembre.

Une première cohorte de 12 potentiels décrocheurs de 14 à 17 ans a été sélectionnée.

Ils pourront acquérir des compétences de base, notamment en soudage, en mécanique et en conduite de camions lourds, dans un modèle comprenant 80 % de cours pratiques.

On parle d'un projet-pilote de deux ans, évalué à au moins 300 000 $.

Le projet a été déposé au ministère de l'Éducation et la réponse se fait attendre, mais il ira de l'avant dans tous les cas, nous dit le directeur du CFP, Yves Dubé.

« Ce ne sont pas des dépenses, c'est un investissement auprès de notre jeunesse. C'est un choix de commission scolaire, parce que tout le monde, que ce soit les cadres ou le conseil des commissaires, croit à ce projet prometteur. C'est pour ça qu'on le lance et on espère qu'éventuellement, ça va faire des petits et que ça va devenir un programme, un parcours de formation pour ces jeunes-là, qui en ont besoin. »

L'objectif est de garder les jeunes à l'école tout en amenant une solution à la pénurie de main-d'oeuvre.

Leur diplomation sera aussi facilitée avec l'option de trois parcours. Ils auront aussi accès à des stages rémunérés et à des cours de conduite en deuxième année.

Les jeunes et leurs parents visiteront le Centre de formation professionnelle et rencontreront les intervenants impliqués le 19 juin prochain.