13 nouveaux projets de recherche en forêt à l'UQAT

L'Institut de recherche sur les forêts de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) sera le théâtre de 13 nouveaux projets de recherche dans les deux prochaines années.

Ceux-ci représentent 2 M$ d'investissements, dont la moitié provient du provincial.

Ces projets ont été dévoilés en marge du 19e Colloque annuel de la Chaire industrielle CRSNG-UQAT-UQAM en aménagement forestier durable.

Le professeur à l'Institut de recherche sur les forêts de l'UQAT et titulaire de la Chaire en aménagement forestier durable, Yves Bergeron, s'en réjouit.

Il rappelle que la recherche en foresterie est essentielle pour améliorer les pratiques.

« Ça prend de la recherche pour savoir comment faire cet aménagement-là, de telle façon à ce qu'on n'ait pas de conséquences néfastes pour l'environnement. Il y a toute cette volonté de trouver de nouvelles approches, en grande partie aussi parce qu'il y a des enjeux de vente du bois québécois à l'extérieur. »

Yves Bergeron s'adresse aux gens présents au 19e Colloque. Crédit: Audrey Folliot, Bell Média

Répondre aux besoins

Ces projets répondent à plusieurs besoins de recherche du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Le directeur par intérim de la Direction de la recherche forestière au ministère, Jean-Pierre Saucier, donne des exemples.

« On a des problèmes, par exemple, liés à l'accumulation de matière organique au sol, qui limite la croissance de la forêt et rend plus difficile sa remise en production. On en a pour lier l'aménagement forestier au maintien de la biodiversité, et tout ça, c'est dans le but de faire un aménagement qui soit durable des forêts. »

L'impact des changements climatiques et de la livrée des forêts sur l'aménagement est aussi étudié.

Les projets ont été présentés lors du Colloque. Crédit: Audrey Folliot, Bell Média