22 M$ s'envolent du déficit du CISSS

Alors que le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Abitibi-Témiscamingue prévoyait terminer l'année avec un important déficit, un cadeau tombe du ciel.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a pris la décision de combler la majeure partie du déficit anticipé.

22 M$ seront donc versés au CISSS de façon non récurrente, s'il s'assure de trouver l'équilibre l'an prochain.

Le président-directeur général Yves Desjardins est très heureux de la nouvelle.

« Je pense qu'on a eu cet argent-là par les efforts passés qu'on a faits. On a bien travaillé dans notre organisation pour restructurer nos façons de travailler, pour s'assurer que chaque argent est dépensé au bon endroit, aux bonnes places et surtout dans une perspective clinique, que ça fasse du sens. »

Impossible toutefois de dire avant le dépôt du rapport financier en juin si les états financiers arriveront exactement à l'équilibre.

La direction devra redoubler d'efforts pour éviter un déficit l'an prochain.

Les chantiers principaux sont au niveau des ressources humaines, du maintien des postes temps plein et du bien-être au travail, et au niveau du développement des services de première ligne.