26 arrêts Jordan d'un coup: Véronique Hivon fulmine

La porte-parole de l’opposition officielle en matière de justice, Véronique Hivon, est en colère contre le gouvernement en raison de l'abandon des charges contre 26 personnes annoncé ce matin à Val d'Or.

Ces citoyens, tous accusés de conduite avec les facultés affaiblies ont effectivement vu les charges contre eux être annulées en raison de délais trop longs.

Madame Hivon croit que toute cette histoire envoie un bien mauvais message: 

C'est très très grave le message que ça envoie. C'est comme de dire que ce n'est pas grave quand il y a une arrestation. C'est de dire qu'on ne prend pas ça au sérieux, qu'on a pas les ressources nécessaires pour faire face au problème et qu'encore aujourd'hui, on ne prend pas les moyens comme d'invoquer la clause dérogatoire comme on l'a demandé à de multiples reprises. 

L'arrêt Jordan de la Cour suprême demande maintenant un plafond de 18 mois pour la durée totale d'un procès à la Cour du Québec et à 30 mois pour les cours supérieures.

Dépassé ces temps, ce qui était le cas des 26 accusés, les délais peuvent être jugés déraisonnables. 

C'est la première fois dans notre région et possiblement au Québec qu'autant de causes du genre étaient regroupées.