28 jours sans alcool pour un commerçant de bière

Peut-être êtes-vous de ceux qui viennent de terminer leur Défi 28 jours sans alcool.

C'est le cas du Rouynorandien Jean-François Gibson.

Ironiquement, il est copropriétaire du Chez Gibb Centre-ville, une boutique spécialisée en vente de bières de microbrasserie.

Depuis 6 ans, avec le travail, Jean-François Gibson est quotidiennement en contact avec l'alcool et un consommateur régulier.

Participer au Défi était une façon pour lui de changer l'image que les autres avaient de lui.

« Quand j'ai lancé l'idée à ma blonde, elle est partie à rire. Elle m'a dit voyons, tu bois bien trop, ça ne se peut pas, tu ne seras jamais capable. Sur le coup, je n'ai pas aimé l'image que je dégageais du gars qui ne serait pas capable d'arrêter, qui est limite pris au piège dans l'alcool. Alors j'ai dit go, on va le faire, je pense que j'ai besoin d'un peu de recul. »

Boire intelligemment

Il avoue avoir trouvé cela facile et a été transparent. Plusieurs de ses clients et amis lui ont aussi offert leurs encouragements.

Toutefois, Jean-François Gibson avoue qu'il avait hâte de pouvoir recommencer à boire. Ces 28 jours de sobriété auront toutefois changé sa perception de la chose.

« Je ne veux pas dire que ce n'est pas bon, je ne veux pas dire que je ne veux plus boire, au contraire. Il faut juste boire un peu avec intelligence et ce n'est pas toutes les occasions qui sont bonnes pour boire. Je me suis rendu compte que dans les 20 dernières années, oui, il y en avait beaucoup d'occasions où je buvais et où ça n'en valait pas nécessairement la peine. »

Le père de famille compte refaire le défi l'an prochain.