30 000 $ d'amende pour un homme d'affaires rouynorandien

L'homme d'affaires de Rouyn-Noranda, Gilles Fiset, écope d'une amende administrative de 30 000 $ pour des manquements à la Loi sur les valeurs mobilières.

C'est la sanction que lui a imposée le Tribunal administratif des marchés financiers (TMF), cinq ans après les gestes qui lui sont reprochés.

L'homme a été reconnu coupable en décembre dernier de délit d'initié.

En juin 2013, Gilles Fiset a vendu, en deux occasions, un total de 280 000 actions de la minière junior Exploration Lounor, alors qu'il était en possession d'une information privilégiée.

Il était à ce moment président de l'entreprise et savait que la situation financière n'était pas bonne.

Gilles Fiset a aussi omis de déclarer les modifications à son emprise sur les titres au moment des opérations.

En plus de son amende administrative, I'homme d'affaires ne pourra vendre ou acheter de titre ni agir comme administrateur ou dirigeant d'un émetteur, d’un courtier, d’un conseiller ou d’un gestionnaire de fonds d’investissement pendant un an.

Avec ces sanctions, le TMF espère ainsi faire passer le message que de ces manquements ne sont pas tolérés et que l'usage illicite d'information privilégiée mine la confiance du public investisseur.