41 km de voies cyclables de plus à venir à Rouyn-Noranda

Rouyn-Noranda prévoit ajouter 41 km de voies cyclables au réseau existant d'ici 2023.

Le Plan du réseau cyclable et utilitaire en milieu urbain a été adopté à l'unanimité lundi soir par les élus.

C'est un projet de 1,5 millions de dollars.

L'objectif est de rendre la vie plus facile aux cyclistes et d'encourager la population à favoriser ce moyen de transport actif.

C'est surtout une question de sécurité, indique le maire suppléant, Luc Lacroix.

« Vraiment, c'est d'avoir une ville du 21e siècle, qui est une ville qui va avoir un réseau cyclable intégré, utilitaire et sécuritaire, où les gens vont pouvoir se balader, aller travailler. C'est vraiment donc de faire bouger mais aussi d'être sécuritaire à rouyn-Noranda. »

Audrey Folliot, Bell Média. Pierre Gaudreault du sous-comité vélo, le maire suppléant Luc Lacroix, l'aménagiste Carolann St-Jean et la directrice de l'aménagement, Josée Banville.

Plusieurs projets prévus

Les travaux qui seront réalisés incluent l'ajout de tronçons de pistes et de bandes cyclables et de chaussés désignées.

Les viaducs Murdoch et Rideau ont été identifiés comme des secteurs dangereux et problématiques.

Ils seront corrigés, explique la directrice de l'aménagement du territoire et de l'urbanisme, Josée Banville.

« On veut venir élargir la bande qui est réservée aux cyclistes en bordure des viaducs, donc pour pouvoir l'apporter à peu près de 1,5 m à 2m. Pour faire ça, on va venir jouer plutôt avec les largeurs des voies pour les automobiles, qui vont être réduites. Ça va permettre en même temps de faire une diminution de la vitesse. »

Une piste cyclable sera ajoutée sur la rue Marie-Victorin et un 7,7 km est prévu dans la voie de contournement.

Voici les principaux aménagements proposés. Gracieuseté Ville de Rouyn-Noranda.

Les cyclistes consultés

Une trentaine de cyclistes ont été consultés à deux reprises pour connaître les besoins et les problématiques fréquentes afin de faire un tracé convenable.

Le président du Sous-comité vélo et lui-même cycliste, Pierre Gaudreault, salue les changements prévus.

« La première préoccupation, c'est qu'il n'y avait vraiment pas assez de liens qui permettaient de rejoindre les endroits clés à Rouyn-Norande, les endroits où les gens vont travailler, les endroits que les gens fréquentent. De cette façon là, on a un réseau complet. »

Une vingtaine de kilomètres de voies cyclables devraient être ajoutés en 2018, soit 50 % du Plan. La majorité concernent le centre-ville et les alentours.

Le noyau urbain d'Évain et Noranda-Nord sont aussi parmi les tracés projetés. Après 2023, une phase 2 vise à lier le quartier Granada au centre-ville.

Le nouveau réseau et le partage de la route feront éventuellement l'objet d'une campagne de promotion.

Une Facebook live est prévu sur la page Facebook de la Ville pour les citoyens désirant plus d'informations, le mardi 10 avril à 15h30.