500 $ de Gaz Métro pour faire bouger les filles d'Iberville

L'école d'Iberville a reçu un chèque de 500 $ de Gaz Métro pour soutenir l'initiative Fillactive.

C'est la première de cinq écoles de la province qui seront parrainées au cours des prochaines années. Elle participe au programme depuis 2013.

L'argent servira à acheter du matériel d'activité physique et sera dépensé à la convenance de l'établissement.

Le directeur du bureau d'affaires de Rouyn-Noranda chez Gaz Metro, Martin Inkel.

« C'est important pour nous d'être impliqués dans la communauté. Je suis très fier, la première école qui a été choisie, c'est à Rouyn, directement à côté de notre bureau d'affaires. »

Faire bouger les filles

Fillactice vise à enrayer la problématique de l'abandon du sport chez les jeunes filles à travers l'activité physique.

La coordonnatrice pour l'Abitibi-Témiscamingue, Virginie Marcotte, est enseignante en éducation physique.

« [C'est aussi] de les raccrocher tout simplement, parce qu'il y en a qui ne bougent pas. En offrant ce programme-là, ça va peut-être chercher des passions pour des filles qui n'en ont peut-être pas. C'est vraiment de diversifier l'offre en offrant différentes activités. »

Le maire, Mario Provencher, était aussi fier qu'Iberville soit la première école parrainée.

« Ville de Rouyn-Noranda, encore cette année, on s'est classée première au niveau du Défi Santé. On est content de voir qu'une entreprise privée investit dans ce genre de programme là, chapeau! »

12 écoles de la région participaient au programme Fillactive l'an dernier. Les inscriptions sont en cours.

À l'échelle de la province, 25 000 $ ont été investis par Gaz Metro dans la campagne de financement « Accélérons le mouvement ».