52 M$ pour aider les municipalités à réaliser divers travaux

eau potable

Plusieurs municipalités de la région disposent maintenant d'une enveloppe de 52 M$ pour réaliser des travaux d'infrastructures dans les cinq prochaines années.

 

C'est un montant consenti dans le cadre du Fonds de la taxe sur l’essence fédéral et de la contribution du gouvernement du Québec. Trois sous par litre d'essence acheté par les consommateurs vont dans ce Fonds.

Six municipalités de la circonscription d'Abitibi-Est et 39 municipalités de la circonscription d'Abitibi-Ouest sont concernées, ayant respectivement accès à 17 M$ et 35 M$. Les sommes varient selon le nombre d'habitants et la superficie des municipalités.

« Une mise aux normes au niveau des équipements d'eau potable, assainissement des eaux, des études qui visent à améliorer la connaissance des infrastructures municipales, renouvellement de conduites d'eau, amélioration de la voirie locale, infrastructures et matières résiduelles, c'est à ça que ça sert cet argent-là. »

- Pierre Dufour, député d'Abitibi-Est

Le montant pour Rouyn-Noranda-Témiscamingue n'a pas été annoncé, mais pour la région entière, Pierre Dufour indique que c'est environ 91 M$.