6 mois de prison pour l'homme barricadé de Guyenne

L'homme qui a tenu les policiers en haleine pendant 19h, barricadé dans son domicile de Guyenne au début février, purgera six mois de prison.

Alain Gauthier a plaidé coupable a quatre accusations, soit possession d'arme dans un dessein dangereux, manipulation négligente d'une arme à feu, entrave au travail des policiers et avoir gêné la jouissance des habitants du voisinage.

Il a aussi plaidé coupable à des accusations de voies de fait dans un autre dossier.

Le juge s'est rangé à la suggestion commune des avocats en lui imposant 187 jours de détention, moins les 37 jours de détention préventive déjà purgés.

L'homme de 48 ans devra aussi fournir une preuve d'ADN et il lui sera interdit de posséder des armes à feu pendant 10 ans.

Il sera en probation pendant un an et devra suivre une thérapie pour ses problèmes.

Rappelons que les 3 et 4 février dernier, les policiers s'étaient rendus au domicile de l'homme avec un mandat d'arrestation, justement dans le dossier de voies de fait.

Ils avaient alors été accueillis par l'homme, armé d'une carabine. Il s'était ensuite barricadé dans sa maison avec deux autres personnes, qui sont restées de leur plein gré et n'ont pas été blessées.

Alain Gauthier s'était rendu pacifiquement après 19h de siège et l'intervention des agents du groupe tactique.